samedi 2 août 2014

Bourse: Sylvain March maîtrise bien l'effet de levier!


En Bourse.fr: "Boostez vos revenus boursiers avec un trader pro!"


02/08/2014- Bien connu des traders professionnels, les méthodes originales de Sylvain March s'avèrent précieuses pour qui veut entrer dans le royaume assez fermé du trading. Fort d'une expérience élargie, cet informaticien maîtrisant la psychologie est une référence dans son domaine. Ce « Financial Planner » est en capacité de vous mettre sur de bons rails pour vous aider à trouver les bonnes clefs à la gestion de votre patrimoine. Dans ce domaine, « Ils sont plutôt rares à tenir la longueur! », Sylvain March est allé « au delà d'une simple gestion patrimoniale personnelle, désireux de partager ses multiples expériences avec tous ceux qui rêvent de pouvoir gérer leur portefeuille pour tenter atteindre un certain graal. » assure notre source. Mais attention, pour Sylvain March, il s'agit bien d'un travail quotidien que la régularité devra pouvoir accompagner! La valeur ajoutée des méthodes de l'informaticien suppose une réelle curiosité de l'information financière pas moins celle des enjeux qui font l'économie, sur ce point précis il vous faudra être assez curieux de la vie des groupes côtés en bourse. Instiguant la prudence et une relative modération, le travail de Sylvain March est aussi salué par de nombreux médias pour ses deux bonnes raisons, l'homme a plutôt bonne presse, c'est le rédacteur en chef de "Finance Offshore" qui vous l'assure, jugez plutôt: ''Le Figaro'', ''L'Express '', "Les Echos'', ''Le Monde", "Le Parisien '' et tant d'autres! « Bien que parfois aussi injustement décrié dans des forums, il s'avère comme une intéressante et sérieuse alternative à tous les ''robots'' existants (NDLR:outils de trading automatisés et donc informatisés) qui inondent la toile, en général, la force d'un trading en mode personnel suppose une formation continue qui soit réellement capable de fédérer les avis et le partage des données ou informations financières. Rien de différents que pour des professionnels qui eux, disposent des rapports des analystes, mais en complétant l'offre de Sylvain March avec d'autres infos, il y a moyens de réellement progresser... » croit savoir notre source qui connaît bien les salles de marchés. Sur ce point Sylvain March s'est attelé à pousser la réflexion au delà du seul exercice de trading, avec des associés il lancera l'excellent site « En-bourse.fr » qui rejoint la constellation des nombreux blogs et autres sites qui décryptent ou analysent en privilégiant les bonnes pratiques. Chacun comprendra que la régularité est la meilleure garantie de succès. Dans l'ensemble, Sylvain March bouscule un certain establishment phagocyté par les banques pour devoir s'imposer comme une sérieuse alternative, «un point commun subsiste entre les  deux écoles, le besoin de rigueur dans la discipline!»


Trader Pro Sylvain March
M. Sylvain March, C.E.O du site "En bourse.fr".


Tous « En Bourse»...


« ''En Bourse .fr'' est le blog d’un trader indépendant en bourse depuis 2008, et qui travaille en voyageant. » titre le blog,  «  Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008 ( 6 ans déjà !). Cela signifie que je gère mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.  Egalement auteur financier et formateur, je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous. L'objectif ? Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.» Aime à préciser Sylvain March sur la page de présentation de son blog qui donne un ensemble d 'informations de qualité... 

bourse paris


Vivre de la bourse ?

C'est la question posée par le trader indépendant, sa réponse est sans ambages, jugez plutôt: « J’ai passé mon premier ordre de bourse en 2002. Je venais de finir mes études d’informatique. Après quelques semaines, je clôturais mes premiers ordres gagnants. C’était la preuve qu’on pouvait gagner de l’argent en tradant. Je ne m’attendais pas encore à y gagner ma vie. Je me suis plongé pendant plusieurs mois dans les forums de bourse, les livres sur les actions et portefeuilles, pour essayer de me lancer dans l’aventure de façon plus sérieuse. » Mais ne croyez pas qu'il faudrait ne pas compter sur un rappel historique assez fouillé, Sylvain March vous explique son sentiment sur ce qu'il nous faut penser d'un certain sérail d'initiés ou prétendus professionnels: « A l’époque, il y a un siècle, à l’échelle de l’évolution des marchés, les systèmes de courtage par internet étaient très rudimentaires, ou n’étaient pas très attrayants. La qualité des logiciels d’affichage des graphiques n’avait rien à voir, et peu d’indicateurs étaient disponibles. Cela m’a obligé à penser de manière simple, en étudiant le prix avant toute chose. » allant jusqu'à pousser la réflexion au delà de ceux qui rêvent un jour de « virer leur patron » nous explique non sans humour le trader indépendant: « J’ai multiplié les expériences : stratégies basées sur l’étude de l’économie, ou au contraire purement techniques, j’ai développé des logiciels de trading automatisés, et j’ai commencé a tirer des résultats statistiques, des grandes généralités… Et puis j’ai eu l’occasion de travailler à l’informatique, pour une société de courtage pendant 2 ans. J’étais très proche des traders. » Peut-être comme un grand trader naissant qui s'ignorait encore, l'homme met rapidement son intuition au service d'un projet de vie personnel plutôt original: « Là, j’ai découvert beaucoup de choses. Je comparais les ordres passés par les traders à ceux que je passais, ou que j’aurais passés, sur les mêmes valeurs. Je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas besoin d’être un génie ou d’avoir fait 10 ans d’études pour faire leur travail. Et ils gagnaient, beaucoup, beaucoup d’argent… » assure Sylvain March dont la sincérité peut irriter bien des concurrents traders parfois encore assez étroits d'esprit « Comme ceux très rangés dans l'open space de certaines grandes banques !» 


''Virer mon patron...''

« A cette époque, il était relativement aisé d’obtenir des résultats corrects en achetant et gardant des actions longtemps, jusqu’à ce qu’elles aient généré une plus-value suffisante, puis de les vendre et recommencer. Après la crise, beaucoup de ces anciens collègues qui se prenaient pour des génies ont déchanté…et ont été licenciés en masse. J’ai pu constater de mes yeux les grandes tablées open space, ou il ne restait que 3 traders la ou il y en avait eu 25… Ce qui m'a choqué, c’est de constater à quel point ils avaient pu perdre de l’argent, la ou moi j’avais continué d’en gagner. C’est à ce moment, fin 2008 que j’ai décidé de - « virer mon patron »- et me lancer comme trader indépendant. » Parvenir à vivre de cette pratique du trading ne serait donc plus réservé qu'aux seuls initiés, Sylvain March va plus loin encore sur son parcours personnel: « Depuis, je gagne ma vie en travaillant 3 heures par jour : 1 heure chaque matin, midi, et soir. En fonction de mes envies et du contexte de marché. Quand je suis en vacances ou à l’étranger, pas de problème, un simple PC portable avec une connexion internet me suffit pour surveiller mon portefeuille. Chaque trimestre je transfère sur mon compte bancaire 50% des gains des 3 derniers mois. J’ai le temps pour me consacrer à d’autres activités personnelles ou professionnelles, notamment ce blog qui est un projet qui me tient à coeur. » ajoute le trader devenu au passage formateur. C'est certainement l'aspect le plus intéressant de sa personnalité, Sylvain March propose un ensemble de ''packs de formations'' en fait du « clef en main » qu'il facture à un tarif « ...que certains trouvent assez élevé, mais bon quel est le juste prix pour une martingale ou comme ici, une réelle formation vraiment innovante? C'est à chacun de se faire sa propre idée, (...)  Le prix de l'heure de conduite est réglementé, tout le monde n'a pas pour autant le permis de conduire du premier coup! Il y a des mécontents comme pour toutes les prestations de formation, un jour peut-être, nous verrons plus de bons perdants que de mauvais! (…) Ce monsieur ne promet pas la Lune, les doux rêveurs doivent le comprendre, le trading est un exercice terre à terre ou le risque subsiste.» précise notre source à Luxembourg. Et alors, comment le trader voit-il le trading au siècle de la nano seconde, comment cet informaticien de formation et psychologue définit-il le job?


Une présence médiatique efficiente! Ici le Blog sur Les Echos.



La vision du Trading selon Sylvain March...

Dans son site, il explique plutôt bien sa vision du trading, l'homme fait force d'un grand pragmatisme: « Elle est liée à ma personnalité. Je suis quelqu’un de simple et logique. Je me remets souvent en question, ce qui est vital dans un marché en constante évolution. Je ne pars pas des acquis théoriques mais de constats. J’aime expliquer les choses simplement sans utiliser de jargon incompréhensible. » Sur l'aspect de la modélisation, son approche est un peu plus sévère, il ne manque pas de tacler certains aspects récurrents de certains professionnels, mais la lecture d'une référence comme Sperandeo nous fait rapidement comprendre quel est le vrai sens de son propos. « Ma vision du business en découle directement : je pratique un trading qui consiste à améliorer en permanence, et simplifier en permanence. Je suis contre l’arrogance des traders, autant que la folie des « Quants », ces mathématiciens de la bourse qui croient réinventer la roue chaque jour. Il est possible d’investir en bourse en restant soi-même, et sans bac+8 en maths. Les financiers veulent vous faire croire le contraire car il ne souhaitent pas partager. Ce n’est pas mon avis. Je suis comme vous, ils sont comme nous, tout le monde peut y arriver. Je compte bien le prouver avec ce blog. Victor Sperandeo, un des plus grand traders de l’histoire, parle de ''donner en sachant que vous pourriez ne rien avoir en retour, et, même si c’est le cas, continuer à donner encore''. Je partage sa vision du trading. » précise le trader sur son site.




L'avis de Finance Offshore...

Rares sont les traders indépendants de qualité qui partagent ainsi leur expérience, Sylvain March nous démontre son approche bien différente, sont travail mérite reconnaissance, ses conseils dans les différents médias sont assez judicieux. Vouloir s'adonner aux joies du boursicotage est une tentation qui peut gagner de nombreuses personnes aux profils si différents, pas moins capacités financières différentes. La tentation est souvent aussi grande que peut rapidement s'avérer la déception, pour s'éviter bien des écueils, il faut s'informer, toujours et encore. Etre curieux! Comprendre les mécanismes de base de la Bourse comme celui de ses différents acteurs pourra s'avérer salutaire pour entrevoir un assez bon départ. Sylvain March nous propose une approche personnelle, une aide intéressante!  Là aussi la pluralité des avis est un bon curseur dés lors que la mutualisation est au rendez-vous. Il est important d'être conseillé, surtout au départ, on ne s'improvise pas, on devient "trader"! Sylvain March nous rappelle aussi ce besoin d'information en nous évoquant ses débuts: «Je me suis plongé pendant plusieurs mois dans les forums de bourse, les livres sur les actions et portefeuilles, pour essayer de me lancer dans l’aventure de façon plus sérieuse. » dit le trader. Un exemple à suivre!



Interviews et contributions dans la Presse :

Et plein d'autres références à découvrir sur le site "En Bourse.fr" !






Comment investir ?
Les règles d'or de l'investisseur: Avant d'investir!




Avant d'investir
Publié le 21 mai 2013
Vous souhaitez investir dans des actions, des obligations ou encore, des produits d’épargne collectifs (SICAV, fonds commun de placement, etc.) ?

 Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Cadrez votre projet d’investissement

Tout investissement répond à des objectifs précis et peut présenter des risques plus ou moins importants. Avant de choisir un produit, posez-vous les bonnes questions.
  •  Quel est l’objectif de votre investissement ?
Financer les études de vos enfants, partir en vacances, remplacer un véhicule, transmettre un patrimoine à ses enfants ou ses petits-enfants, constituer un capital en vue de sa retraite ou une épargne de précaution : le choix du produit financier dans lequel vous investissez dépend de la nature de votre projet (notamment en termes de durée et de risque).
  • Quel est votre horizon de placement ?
Le produit choisi doit être en adéquation avec votre horizon d’investissement (à court, à moyen ou à long terme).
Afin de vous guider dans vos choix, les sociétés de gestion de portefeuille qui gèrent les organismes de placement collectif (SICAV, FCP et autres fonds d’investissement) mettent à votre disposition le document d’information clé pour l’investisseur (DICI) ou une note d’information visée par l’AMF. Ces documents précisent les durées de placement recommandées ainsi que les niveaux de risque et le rendement des produits. À la lecture de ces documents, choisissez un produit dont la durée répond véritablement à votre objectif. Assurez-vous bien que vous n’aurez pas besoin de la somme investie pendant toute la durée de votre placement.
Pourquoi diversifier vos investissements ?Le risque de perte existe lorsque vous investissez dans des produits financiers. . La diversification de vos investissements entre les différents types de placements financiers (actions, obligations, placements collectifs, immobilier, etc.) permet de répartir le risque et de le réduire.
  • Quel(s) risque(s) êtes-vous prêt à prendre ?
Le potentiel de rendement d’un placement financier est toujours lié à son niveau de risque. Méfiez-vous des placements promettant des rendements importants, rapides et sans risque. Il n’existe pas de produit offrant un gain conséquent sans impliquer une prise de risque élevée. Il faut donc arbitrer entre la rentabilité d’un produit et le risque encouru. Le niveau de risque que vous acceptez de prendre correspond à la somme que vous seriez éventuellement prêt à perdre. Investir sur des produits risqués (c’est-à-dire dont la valeur peut évoluer de manière importante, à la hausse comme à la baisse) nécessite aussi d’y consacrer du temps tout au long de votre placement.

Source: Autorité de régulation française AMF. Tous droits réservés pour tous pays.








Photographies: Tous droits réservés pour tous pays. 
Source: "En bourse.fr" Tous droits réservés pour tous pays.





Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés - Images may be subject to copyright.

Finance Offshore, premier site sur la Finance Offshore de l'espace francophone international.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.