lundi 14 juillet 2014

France: Interview François Hollande:"La reprise est là!"

Interview du 14 juillet, pour François Hollande: "La reprise est là!" 

Paris le 14/07/2014- Lors de son traditionnel interview pour la fête nationale, le président français n'a pas manqué de rappeler sa feuille de route pour maintenir une politique offensive sur le front de l'emploi et de la croissance. Les deux journalistes n'ont pas manqué de poser les bonnes questions, pour chaque point évoqué, le président répond tout de go. Conscient d'une érosion de sa côte de popularité, François Hollande instigue à la patience, le pacte de responsabilité mis en place depuis six mois commence à porter ses fruits, selon le président, il y aura des progrès visibles. Insistant sur les efforts à destination des plus défavorisés, il croit en sa politique, son premier ministre est « un bon choix », plus rapide et pragmatique, il nous fait comprendre que pas même l'épaisseur d'une feuille à cigarette le sépare de Manuel Vals, pour François Hollande: « La reprise est là; la France ne peut plus attendre! » Sur le climat d'affaires qui touche l'ancien président Nicolas Sarkozy, il promet « n'être jamais intervenu! » sur une possible baisse des impôts, il assure « Ne pas promettre ce qu'il n'est pas possible de tenir! », sur le chômage il pointe « des erreurs » après avoir souligné « On en commet toujours! » pour devoir préciser sur sa promesse non tenue « Ce n'est pas venu » mais précise « C'était un objectif qui a permis de mobiliser tout le monde. »



13h15. Début de l'interview...

 
13h16. «La reprise, elle est là, mais elle est trop fragile, trop hésitante.» le président François Hollande refuse de dire qu'il s'est trompé quand il avait annoncé l'an dernier, à pareille époque, que la reprise était «là».

 
13h18. Hollande aux entreprises: «à vous de montrer votre confiance». «Je vous mets sur la table avec une garantie, les parlementaires viennent de voter les textes, ce qui va se produire du côté de l'Etat pendant trois ans: soutien aux entreprises, baisses d'impôts pour les ménages, économies budgétaire. Tout est connu, tout est posé sur la table et rien ne sera modifié, alors les entreprises je leur dis, maintenant c'est à vous aussi de marquer votre confiance.» déclare-t-il.


13h20. «Les entreprises doivent faire ceux à quoi elles se sont engagées.» Interrogés sur le pacte de responsabilité qui permet aux entreprises de voir leurs cotisations baisser, François Hollande estime qu'elle doivent donner maintenant les contreparties en termes d'emplois.
«Il y a des discussions dans les branches, dans les grandes entreprises, pour aller dans le sens de la création d'emplois.»
 
13h22. Apprentissage: une rencontre à la rentrée pour «lever tous les obstacles.» François Hollande annonce qu'il présidera à la rentrée une réunion.
«on va tous s'y mettre. Objectif: 500.000 apprentis d'ici 2017».
 
13h24. «Jusqu'à la fin de mon mandat, pas une minute ne sera perdue pour la réforme», déclare Hollande, après rappelé que «depuis deux ans, j'ai posé les bases, fait le pacte de responsabilité.»

 
13h26. Hollande loue les qualités de Valls. «Il met de l'efficacité, de l'organisation et de la rapidité», assure le président de la République, qui réfute tout différend politique avec son Premier ministre.
«S'il y avait le moindre différend, il n'y aurait aucune possibilité d'agir. On ne peut pas mettre je ne sais quelle feuille, même de papier à cigarette, qui est très fin (entre les deux têtes de l'exécutif )et rien ne peut nous séparer sur cet objectif-là (les réformes) et sur les moyens.»
13h30. Hollande évasif sur de nouvelles baisses d'impôts en 2015. Interrogé sur de nouvelles baisses d'impôts en 2015, après celles de 2014 pour trois millions de contribuables, le président de la République assure qu'
«on fera en sorte que plusieurs milliers de Français paient moins d'impôts, mais je ne veux pas promettre ce qu'il n'est pas possible de tenir.»
13h33. «Nous ne sommes ni pro-palestinien, ni pro-israélien.» « On est pour la paix», répond le président de la République, interrogé sur la position de la France par rapport au conflit israélo-palestinien.« Le rôle de la France, c'est de chercher toutes les médiations. La situation au Proche-Orient peut être explosive.»


13h36. Israël-Gaza. «Aucune tolérance par rapport à tel ou tel débordement.»Interrogé sur le conflit israélo-palestinien, François Hollande ne «veut pas qu'il y ait des conséquences en France. Il ne peut pas y avoir de dérives et de débordements, d'intrusion ou de volonté d'intrusion dans des lieux de culte, que ce soient des synagogues comme cela s'est passé hier (dimanche), mais je dirai la même chose pour des mosquées, des églises, des temples.» 


13h39. Hollande n'enterre pas la réforme du droit de vote des étrangers. Pour toutes les réformes de société, le président de la République renvoie «en 2016.»

 
13h45. Affaire Sarkozy : Hollande assure ne jamais être intervenu. «Je ne l'ai non seulement pas fait mais je ne peux même pas y avoir songé», promet-il.

 
13h46. Le lapsus de Hollande. Le président de la République commet un lapsus en évoquant la mise en examen de Nicolas Sarkozy: «Chacun doit être certain qu'il est prisonnier... » (Ndlr:le président fait ici un lapsus assez malheureux, ou révélateur, selon...) , Il se reprend aussitôt: « ...est présumé innocent avant d'être condamné.»


13h47. Des erreurs ? «On en commet toujours». François Hollande évoque alors sa promesse non tenue : inverser la courbe du chômage. «Ce n'est pas venu», reconnaît-il.
«C'était un objectif qui a permis de mobiliser tout le monde.»
13h50. La France aura-t-elle bientôt une Première Dame ? No comment. «J'ai une règle, la vie privée doit être la vie privée. Donc je fais en sorte de la mettre en oeuvre, cette règle. Et lorsque j'aurai des informations à vous communiquer, je le ferai. Mais je n'en ai aucune.»



 
L'interview en intégralité...

 


Tous droits de diffusion audiovisuelle réservés pour tous pays.


1914-1918,  2014 année du Centenaire!



Le défilé...




Cette année, un 14 juillet sous le signe du Centenaire de la Guerre 1914-18!










Insert vidéo: Elysée, Présidence de la République. Tous droits de diffusion audiovisuelle réservés pour tous pays.

Photographies: Elysée, Présidence de la République. Droits divers, Collection privée. Tous droits réservés pour tous pays. 


Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés - Images may be subject to copyright.

Finance Offshore, premier site sur la Finance Offshore de l'espace francophone international.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.