mardi 10 juin 2014

FMI: Amélioration de l'économie mondiale et risques! Pointe Christine Lagarde.

 Amélioration de l'économie mondiale mais encore des risques! Pointe Christine Lagarde.


10/06/2014- La directrice du Fonds monétaire international s'est montrée optimiste sur la récente stratégie de la BCE (Banque centrale européenne), l'institution européenne ayant abaissé son principal taux directeur. Selon Christine Lagarde, l'économie mondiale « tourne la page de la grande récession », dans un discours à Montréal (Canada) le directrice générale a signalé plusieurs points intéressants sur la situation globale de l'économie.



Zone euro...

La situation en Zone euro fait montre « d'un risque émergent d'une faible inflation »; mais comme le souligne madame Lagarde, la situation serait bien maîtrisée par la BCE, considérant comme « Encourageant de voir les dirigeants de la BCE prêts à faire d'avantage si nécessaire... » modulant toutefois son propos en pointant le risque persistant que représente aussi la crise de l'Ukraine dans cette partie du monde, qui comme d'autres tensions géopolitiques « pourrait avoir des retombées économiques plus importantes », une inquiétude largement partagée en Europe et aux Etats-Unis.

La détente promise par les exécutifs européens encourage un retour à la diplomatie constructive, on pensera ici comme au soutien à l'initiative de paix durable du nouveau président ukrainien. Des initiatives qui devraient désamorcer cette logique inquiétude des marchés, lors de la cérémonie du D-Day en France, quelques amorces semblaient faire sens à cette désescalade attendue.


Etats-Unis...

Pour l'activité économique des Etats-Unis, la directrice générale du FMI, « sort d'une période de contraction (1% au premier trimestre) et aborderait un rebond significatif », misant logiquement sur la consommation intérieure américaine., la directrice pointe un certain optimisme sur ce moteur de l'économie américaine. Christine Lagarde n'a pas caché les risques d'une « nouvelle volatilité des marchés » pointant au passage « une possible instabilité financière » dans le sillage de la normalisation attendue de la politique monétaire de la Fed (Réserve fédérale ), elle instigue le besoin « d'une bonne communication entre les banques centrales » point essentiel selon elle.




La directrice générale du FMI, qui la semaine dernière encore confirmait vouloir terminer son mandat et donc bien "que flattée pour ceux qui l'imaginent à la présidence de la commission de Bruxelles" nous dresse un bilan intermédiaire qui démontre une amélioration globale de l'économie mondiale. On perçoit l'urgence de certaines zones comme l'Europe qui doit renouer avec la croissance "durable",  stratégie de la BCE dont la directrice générale du FMI semble en accord ...


A titre d'exemple sur la Zone euro, il est vrai que la France ou encore l'Allemagne profitent de la décision de la BCE, la France ayant emprunté à son plus bas taux. Cette orientation de la BCE permet aux banques de se prêter entre elles à des taux particulièrement intéressants et dynamise au passage les prêts aux entreprises pour maintenir l'activité économique.  A suivre...





























Photographie: Tous droits réservés pour tous pays. 



Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés.
Finance Offshore, premier site sur la Finance Offshore de l'espace francophone international.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.