mardi 22 avril 2014

Forum OCDE 2014: Une économie résiliente pour une société inclusive!


L'OCDE ouvre le débat d'une économie résiliente pour une société inclusive! 


Comme tous les ans, l'OCDE propose un rendez-vous incontournable avec son Forum. L'édition 2014 se tiendra les 5-6 Mai prochains à Paris, siège de l'organisation. Deux jours intenses ou la manifestation ouverte au public, permettra une mise en commun des idées des différents acteurs ou observateurs de tous les secteurs de la société. Jugé comme une véritable fabrique à idées, le « Forum de l'OCDE » est un rendez-vous annuel dont les conclusions seront portées à la réflexion des dirigeants politiques ou institutionnels de la Réunion ministérielle, elle même chargée de définir le programme d'action mondial. L'organisation supra-nationale dispose d'un mandat clair du G20, mais pas seulement, les experts de l'OCDE sont souvent les chevilles ouvrières de nombreuses réformes pour l'économie, en fait des politiques meilleures pour une vie meilleure, comme titre fièrement le slogan de l'organisation.

Résilience...

Cette année est dense par le bilan qui marque une évolution notable vers un changement global de paradigme. Les causes sont multiples, la première raison est très certainement le besoin de repenser différentes pratiques après les conséquences comme celles très visibles de la crise financière internationale. Commencent à pointer les premiers effets d'une volonté de rendre l'économie comme plus adaptée aux réalités et donc attentes de nombreux peuples. D'importants défis se présentent à la communauté internationale, comme cette volonté plus ou moins affichée par des états qui se doivent trouver le bon chemin. Résilience, tout un programme pour une thématique forte, après le constat, parfois très amère, il faut agir sur tous les leviers qui permettront de donner les vrais réponses, les réformes entreprises ou visées sont autant d'espoir pour lutter contre la montée des inégalités ou fractures sociales si préjudiciables aux peuples, leur avenir. L'urgence est palpable, il est important que soient tirés les enseignements des erreurs du passé, c'est tout l'intérêt de ce cadre permanent de réflexion ouverte proposée par l'OCDE et son forum.


Les chefs d’entreprise créent des emplois...


Entrepreneuriat inclusif...

Le rendez-vous 2014 proposera un grand nombre de débats ou cercles de réflexions, l'imagination sera au rendez-vous, en effet de nombreux sujets seront abordés par différentes experts ou observateurs, tout l'intérêt de ce rendez-vous. L'entrepreneuriat inclusif qui par exemple, viendra démontrer les atouts de la création des entreprises aux dimensions plus locales, comme les P.M.E, souvent citées comme le principal vivier de création d'emplois pour de nombreux états comme le précise l'OCDE: « Les chefs d’entreprise créent des emplois, stimulent l’innovation et contribuent au bien-être social. Dans la zone de l’OCDE, les petites et moyennes entreprises (PME) emploient plus de la moitié de la population active dans le secteur privé, et elles représentent plus de 99 % de toutes les entreprises dans l’Union européenne. Compte tenu de leur importance dans l’ensemble des économies, elles jouent un rôle de premier plan dans la reprise économique. » Un déjeuner débat programmé le 6 Mai, et qui visiblement promet de remettre certaines idées reçues en perspective avec la réalité, on pensera aux travailleurs pauvres comme la place des femmes et les réelles chances que donnent les états pour permettre à chacun pour passer du statut de spectateur à celui d'acteur de l'avenir. Sera évoqué l'impact des lois et difficultés rencontrées par les catégories sociales confrontées aux différents obstacles pour disposer des ressorts utiles à l'entrepreneuriat inclusif, une réflexion louable de la part de l'OCDE qui par ce débat ouvert, veut contribuer à instaurer un marché du travail plus durable, inclusif et donc pas moins équitable. Un objectif clair pour que les états s'intéressent plus pro activement à cette question centrale qui fait l'objet de nombreuses discriminations.



Les migrants sont un atout!


232 Millions de migrants...

Cette année, le Forum de l'OCDE veut aller encore plus loin en restant toujours plus proche des attentes des peuples, seront évoqués les sujets de la Migration ou de la qualité de vie, ensemble d'un équilibre indissociable pour relever des à présent les défis de l'avenir. La migration est un sujet qui se doit traité avec bienveillance par les états, encore un sujet crucial en ses temps d'incertitudes ou la tentation des politiques extrême gagne du terrain, là aussi, l'OCDE veut replacer le curseur à sa juste hauteur, démontrant que ces populations qui représentent quelques 232 millions de migrants sont un atout, comme pour les pays développés avec quelques 60 % de migrants qui vivent et contribuent directement aux économies de ses pays. Ils se doivent assurer une intégration réussie, l'éducation, la santé, « elle renforce les communautés d'accueil tout en favorisant une croissance inclusive sur le long terme... » précise l'OCDE en posant clairement le débat avec un constat objectif qui fait le lien entre migration et entrepreneuriat: « Les pays qui attachent plus d’importance à l’intégration des immigrés affichent une meilleure compétitivité économique, sont plus innovants et enregistrent des taux d’entrepreneuriat plus élevés. Les migrants contribuent davantage aux impôts et aux cotisations sociales qu’ils n’en bénéficient, et les sommes qu’ils envoient dans leur pays d’origine sont plus de trois fois supérieures à l’aide publique au développement. » L'OCDE met en garde sur la tentation des extrêmes en politique, car l'organisation mesure aussi les carences de certains états pour intégrer et qui de fait par leurs difficultés, en font un enjeux politique incontournable, suscitant au passage de nombreuses controverses dont l'organisation pointe le risque qui peut amener à faire des choix politiques extrêmes: « Il existe toutefois des côtés négatifs, comme l’échec scolaire des jeunes migrants, le chômage persistant des migrants adultes et les migrations irrégulières. La crise économique de ces dernières années, qui a particulièrement frappé les migrants, n’a fait qu’exacerber ces difficultés. Ainsi, en Europe, la moitié des immigrés au chômage mettent plus de douze mois à retrouver un emploi, d’après l’édition 2013 des Perspectives des migrations internationales de l’OCDE. » Un argumentaire bien cadré sur les problématiques récurrentes de nombreux états, l'OCDE pointe ainsi que des solutions existent, pour peu qu'elles soient prises à bon escient et en suffisance pour ne pas dire à temps. C'est bien d'une situation d'urgence dont nous parle l'OCDE qui fait montre de ce besoin d'agir comme en matière de fiscalité internationale, instiguant une plus grande équité entre les états ou zones économiques de la planète.



Des politiques meilleures pour une vie meilleure...

Du dumping fiscal au dumping social, l'OCDE s'attaque sans relâche aux nombreux travers d'une économie mondialisée qui se doit trouver des politiques meilleures pour une vie meilleure. « La résilience désigne la capacité des individus, des collectivités et des systèmes à résister, à s’adapter à prospérer face au stress et aux chocs. Elle implique de se préparer à l’incertitude, mais aussi de renforcer nos capacités à gérer le changement et à en sortir plus fort. Le changement a toujours existé, mais il est aujourd’hui plus rapide, plus radical et peut être moins prévisible qu’auparavant, sous l’effet du rythme soutenu de la mondialisation, et notamment des innovations technologiques permanentes. On perçoit souvent l’incertitude et le changement comme une menace, qui bouleverse un monde connu et familier. Mais refuser ou lutter contre le changement n’est pas la meilleure stratégie. Une attitude ouverte et positive offre de meilleures perspectives d’avenir. » Face aux peurs, l'organisation supra nationale propose d'ouvrir le débat, elle préfère nous instiguer de nous préparer à un futur possible et non à un futur idéal. Pour L'OCDE, faire face à l'incertitude signifie la recherche d'une attitude permanente toujours ouverte à des évolutions auparavant inconcevables ou imperceptibles: « Tous les acteurs doivent se préparer à l’incertitude, qu’il s’agisse des pouvoirs publics, qui évaluent et tentent d’atténuer les risques tels que les catastrophes naturelles, ou les entreprises, qui s’efforcent de déterminer comment leur secteur d’activité doit s’adapter aux évolutions technologiques. Anticiper efficacement l’avenir implique de savoir où chercher plus attentivement des indices, comprendre comment interpréter des signaux ténus, et avoir le courage d’agir lorsque les signaux restent ambigus. Il ne s’agit pas de prévoir l’avenir, mais de rompre avec l’habitude de présumer que l’avenir ressemblera beaucoup au présent. »







Fabrique à idées...


Cette année, l'opus du Forum de l'OCDE sera bien le lieu commun de multiples rencontres et bonnes volontés, une bienveillance par des positions souvent porteuses de grands progrès, l'institution se caractérise par sa modestie légendaire, pourtant, elle mérite un intérêt très particulier. Son cadre ouvert de réflexion est une formidable fabrique à idées, l'impulsion de ses nombreux constats ou projections sur des problématiques variées parfois très complexes assurent autant de bonnes raisons pour alimenter notre réflexion.

Concrètement, en plus des grands rendez-vous incontournables du forum, comme le discours général, le Conseil au niveau des ministres, des déjeuners débats sous forme de tables rondes permettront aux participants de débattre avec des intervenants de qualité, modérateurs ou experts de l'OCDE. Les personnes intéressées peuvent s'orienter sur le site officiel du forum pour s'inscrire ou pour les journalistes, afin d'obtenir une accréditation pour couvrir l'événement. Du 5 au 6 Mai à Paris.  A suivre...















Inscription...




-A titre individuel:

Vous souhaitez assister au Forum de l’OCDE ?
L’inscription est gratuite
mais sur invitation seulement.


Toutes les demandes seront étudiées avec soin
et recevront une réponse individuelle.
Vous avez reçu votre e-invitation et
avez des difficultés à vous inscrire en ligne ?
Consultez l'aide.



-En tant que journaliste;

Vous souhaitez vous inscrire au
Forum de l'OCDE
et à la
Réunion du Conseil au niveau des Ministres ?

et nous indiquer votre NOM, TYPE DE PRESSE, FONCTION, EMPLOYEUR
et NUMERO DE CARTE DE PRESSE.

Vous recevrez une confirmation d'inscription
dès que possible.


























Photographie: Tous droits réservés pour tous pays.
Source: OCDE.

Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés.
Finance Offshore, premier site sur la Finance Offshore de l'espace francophone international.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.