dimanche 23 mars 2014

Maroc: Sa majesté Mohammed VI promoteur de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain! (INDH)


S.A.R  Mohammed VI, promoteur très actif de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain.


Désireux de s'attaquer sans relâche contre les effets de la pauvreté très présente dans le royaume, S.A.R Mohammed VI poursuit sa croisade contre les dérives et conséquences de cette problématique qui peine à s'écarter du destin d'un peuple.


Un espoir sans limite...

Plein d'espoir, Son Altesse est très certainement cet unique monarque encore capable de décréter la guerre à la misère là ou d'autres chefs d'états préfèrent remiser l'avenir de leur peuple au simple rang de variable d'ajustement économique. Pour le Royaume du Maroc, la vision est bien différente, le pays fait force à de nombreux projets qui dépassent le simple stade des bonnes intentions. En matière économique, le pays tire toujours un profit salutaire de son tourisme, si proverbial il jouit toujours d'une relative clémence par rapport aux pays encore victimes des conséquences du printemps arabe et du déficit d'image lié aux problématiques perçues pour les questions de sécurité. Au Maroc, les efforts son multiples, le royaume s'est bien doté d'infrastructures modernes et ne manque jamais de répondre à la concurrence toujours plus forte dans cette région du monde, et bien souvent encore plus au delà. Le royaume doit impérativement se donner les meilleures chances, elles sont présentes par l'apport d'une population jeune et très en phase avec les standards internationaux, le pays comptent des universités de qualité qui s'inscrivent toujours plus vers de fructueux échanges. La jeunesse de ce pays est un espoir sans limite, là ou la pauvreté persiste, de nombreux jeunes marocains font force d'initiatives intéressantes, souvent il n'est pas rare de voir des jeunes gens venir aider leurs pairs dans des contrées moins exposées au support des infrastructures de l'état. La principale carence du royaume est l'éducation ou la santé dont sont encore dépourvus certains exclus de la rénovation en marche.


Un développement toujours plus stable...

Le Roi Mohammed VI veut faire sens à l'avènement de l'ère de liberté et d'indépendance qui fêtera bientôt ses 65 années en 2015. Son père, feu le Roi Hassan II voulait arrimer le Maroc à L'Europe, lui offrant au passage ainsi ses meilleures sources d'expansion économique, pas moins la définition d'une stratégie ouverte vers la modernisation et donc l'accès à une vie plus que survie, la santé et l'accès aux soins est en progrès constant dans ce pays. Le Roi Mohammed VI fait force de mettre en place une opération qui commence à porter ses fruits, la création de l'INDH ou Initiative Nationale pour le Développement Humain gagne en ampleur dans tous le royaume. Un ensemble d'initiatives pour développer écoles, dispensaires médicaux, coopératives, centres de formations, rompre l'isolement social de certaines populations, cause des femmes, exclus du monde du travail, infrastructures diverses et variées...  et ne croyez pas que celles-ci visent uniquement les centres urbains, comme ceux très touristiques. Sa Majesté veille à l'établissement équitable de ses effets entre zones urbaines, péri-urbaines, touristiques, et nombreuses campagnes. L'intérêt est double, apporter des réponses à toutes les réalités qui font le peuple d'un royaume en progrès. Les Nations Unies observent les résultats de cette initiative souvent citée en exemple, elle est la rencontre parfaite entre différents antagonismes séculaires, qu'ils soient d'ordre politiques, pas moins religieux. Cette démonstration salutaire d'une politique toujours plus solidaire, permet de lutter contre les dérives de l'islamisme radical, clairement inapproprié pour un peuple respectueux du fait religieux, empreint d'esprit d'ouverture. Le Maroc est un pays qui peut capitaliser sur son peuple, de nombreuses entreprises s'intéressent à cette autre réalité qui place le royaume au rang des pays émergents en capacité d'assurer un développement toujours plus stable, même si ses efforts sont encore loin d'être remarqués avec justesse au niveau international. Le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) place toujours le royaume dans des classements abyssaux, l'explication tient à la détermination objective et donc globale du développement humain, le fameux delta entre succès acquis et restant à faire, celui-ci est toujours très important dans ce pays. Cependant depuis quelques mois, différentes ONG modulent leur propos et parlent bien d'un pays en réel progrès. La croissance économique est tributaire de cette capacité pour l'avenir du peuple.


Vitesse supérieure...

L'éducation et la santé, sont toujours les deux priorités absolues que doit assurer le Roi Mohammed VI, on pensera prioritairement aux enfants et aux personnes âgées comme celles écartées des circuits sociaux de l'état royaume. Le défi est noble, car ce pays voit se creuser un faussé toujours plus grand entre la minorité de riches et sa très grande majorité de pauvres. Pour de nombreux experts, le véritable défi du Roi sera bien de créer des synergies entre ceux qui possèdent et ceux pour qui, le salut ne viendra que par les nombreuses autres initiatives de ceux qui sont en capacité de contribuer directement comme acteurs de l'économie du royaume pour mieux se refuser à ce cruel statut de simples spectateurs. Sur ce point, il n'est pas rare de constater une prise de conscience assez nouvelle et notamment plus forte depuis les récents événements du printemps arabe, chacun prenant part à ses logiques vérités. Une inversion de tendance que le Roi Mohammed VI souhaite porter aux quatre coins de son royaume, comme autant de réponses à ceux qui font force d'immixtion dans l'équilibre encore précaire d'un pays resté avec cette porte entrouverte sur la misère. C'est regrettable, mais le pays est aussi dans un équilibre politique fragile, les pressions sont telles, que depuis le printemps arabe, chacun scrute l'autre, et il n'est pas rare que cette suspicion enlève de la précieuse cohésion entre les meilleurs potentiels pour relever tel défi. Concrètement, le Roi Mohammed VI se doit impulser un second souffle à cette initiative, non pas que ses nombreux efforts soient infructueux, mais bien parce qu'il est temps de passer à la vitesse supérieure en y invitant tous les acteurs du pays, toujours en capacité d'intervenir. L'économie du Royaume du Maroc annonce des potentiels intéressants, ce qui ajouté aux légitimes ambitions de sa jeunesse présente un avantage assez conforme à cette région du monde pleine de mutations.

Vous pouvez consulter le site d'information de l'INDH, une importante base de données documentaires est en accès libre, elle vous permettra de constater les nombreux efforts de l'opération pour agir sur la macro-économie du Royaume du Maroc et donc son Développement humain:






Cliquer sur l'image pour découvrir le site officiel de l'INDH.





















Photographie: Tous droits réservés pour tous pays.

Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés.
Finance Offshore, premier site sur la Finance Offshore de l'espace francophone international.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.