mercredi 5 février 2014

Sotchi, les jeux à 50 Milliards de dollars!


Sotchi 2014, déjà Médaille d'or à 50 milliards!



En 2007, Vladimir Poutine annonce sa volonté de faire des jeux olympiques d'hiver 2014 les plus exemplaires de l'histoire, avec un budget primitif de 12 milliards de Dollars il promet deux semaines de compétitions « ...les plus grandioses! ». 7 années plus tard, le budget explose pour atteindre des sommets, c'est à dire quelques 50 milliards, une facture multipliée par plus de quatre, déjà un exploit!

Des infrastructures que la Russie compte utiliser pour développer cette région balnéaire qui compulse dans un écrin mer et montagne, des populations entières déplacées « et relogées! » nous précise le comité organisateur, certains immeubles sont « effectivement encore en travaux à cette fin, mais tout sera bien livré pour l'évènement. » On nous précise que « la population locale profite déjà bien depuis 7 ans des emplois et des effets d'aubaine d'une économie locale en pleine mutation. » Vladimir Poutine mise sa réputation dans l'organisation de « ses » jeux olympiques, conseillé par un grand cabinet et donc Spin Doctor, il devait libérer des contestataires emprisonnés comme un milliardaire et les fameuses Pussy Riot, celles qui devraient faire partie de la prochaine tournée de... Madonna!



Plus gros budget de l'histoire olympique!



Une autre Suisse...

Le modèle économique repose sur l'opération de communication, les jeux olympiques sont l'événement le plus fédérateur au monde, le focus des médias y est tel, que la Russie devrait pouvoir véhiculer « une nouvelle image à l'international. » Vladimir Poutine ne passe pas un jour depuis 2007 « sans surveiller la progression du dossier », il veut que la « Russie laisse son empreinte dans l'histoire des olympiades.» Une occasion rêvée mais qui suscite aussi de sérieuses questions sur la sécurité, les récents attentats restent dans les esprits du comité olympique, et depuis Moscou, les services secrets russes tissent une toile efficace avec les autres services, comme ceux des États-Unis. L'idée étant d'éviter une psychose, et Sotchi n'a plus rien à envier au Pentagone, le maître mot étant sécurité, et tolérance zéro « pour tout ce qui peut dévier », certains évoquent même des drones pour « quadriller le territoire olympique. » Une fois la question de la sécurité acquise, il faut s'intéresser aux infrastructures de ces jeux d'hiver, sur ce point, la Russie n'a pas à rougir, « Tout ce qui est de mieux, adapté à la pratique sportive, des experts de toutes les fédérations internationales sont consultés depuis le départ de la candidature. » Précise notre source. D'ailleurs la première chose qui saute aux yeux des premières délégations, « C'est la configuration du site, Sotchi fait penser à une autre Suisse avec cette impression étrange d'une montagne qui plonge subtilement dans la mer, des palmiers aux épicéas, le décor tient ses promesses. (…) Les gens sont très accueillants et les jeunes locaux véhiculent une image plein d'espoir. Les équipements sportifs sont conformes, l'efficacité est de mise, on voit que le comité olympique veille au grain! »



Situer Sotchi en Russie...



Un phare pour la Russie...

Le comité d'organisation assume le côté perçu comme démesuré de l'investissement , une grille de lecture qui se doit cependant plus précise et donc à relativiser: « L'organisation de ses jeux 2014 ne se limite pas aux seules infrastructures sportives, équipements et accueil, il faut comprendre qu'il s'agit de la mutation de toute une région. (...) Sotchi qui deviendra un phare pour la Russie. Des investissements colossaux qui de routes, voies ferrées, ouvrages d'art, sont autant de preuves de la mutation de toute une région, entre marché intérieur du tourisme, et donc international, le projet tiendra ses promesses sur le long terme, la région est très belle, elle le restera, son désenclavement sera son principal atout. » Insiste notre source.



Corruption?



Coût des olympiades...


Sur le plan financier, l'ombre portée des affaires liées aux autres opus de la série des jeux olympiques est dans tous les esprits. Les antis Poutine crient au scandale, et parlent déjà avec le relais de nombreuses ONG de détournements de fonds. « Ils seront certes les plus onéreux de l'histoire, et donc ceux qui marqueront les plus imposants détournements, quelques 15 milliards d'euros estiment déjà ceux qui se sont penchés sur l'épineuse question. Pots de vin, et contrats douteux ne feront pas exception à la triste règle pour Sotchi 2014. Cependant, contrairement aux jeux d 'Athènes en 2004, ceux de Sotchi seront payés, et ne deviendront pas une charge impossible pour l'état de la fédération russe. » croit savoir notre source.



Sotchi en chiffres:





50 milliards de dollars: les Jeux de Sotchi seront les plus chers de toute l'histoire avec une facture totale évaluée à près de 50 milliards de dollars.





12 milliards de dollars: soit le budget annoncé pour les Jeux de Sotchi par Vladimir Poutine lui-même en 2007. Sept ans plus tard, la facture a été multipliée par plus de quatre.





30 à 50%: soit le volume du budget final qui aurait été consacré à la corruption, selon plusieurs ONG.





40%: soit la part du budget des jeux de Vancouver en 2010 qui avait été prise en charge par le CIO, via les droits TV et autres redevances versées au mouvement olympique.




1,3 milliard de dollars: le bénéfice attendu par le Comité d'organisation via le programme marketing, ce qui ferait des Jeux de Sotchi les plus rentables de l'histoire.


6,4 milliards de dollars: Sur les 50 milliards de dollars de facture totale, seuls 6,4 milliards ont été consacrés aux Jeux à proprement parler.


6,8 milliards de roubles: Initialement évalué à 1,2 milliard de roubles, le tremplin de saut à ski a finalement coûté 8 milliards de roubles, soit une différence de 6,8 milliards de roubles...


2,2 milliards de dollars: le coût de la construction ex nihilo de la station nouvelle de Rosa Khutor, où se dérouleront une partie des épreuves de ski alpin.


1,8 milliard de francs: soit le budget consacré à la sécurité pour ces jeux, avec 37'000 policiers et militaires déployés sur les sites olympiques et aux abords.


100km: si le village olympique est concentré, la ville de Sotchi avec les différents sites est étendu sur plus de 100km de côte de la Mer Noire.


77: soit le nombre de ponts construits pour relier la station de montagne de Krasnoïa Poliana à Sotchi, deux sites distants de 50km.

3kg: soit le poids d'or pur utilisé pour façonner les médailles de ces olympiades. Les médailles d'or sont recouvertes d'une couche d'or pur. 


60'000: soit le nombre maximal d'ouvriers déployés sur les différents chantiers au plus fort de la préparation.


2000 et 600: soit le nombre d'échantillons d'urine (2000) et de sang (600) qui seront analysés pour les tests antidopage pendant ces Jeux.


500'000m3: soit le volume de neige stocké depuis l'hiver dernier dans le Caucase pour pallier un éventuel déficit dans les précipitations hivernales cet hiver.


360'000: soit, en tonnes équivalent carbone, la pollution estimée des Jeux olympiques. le comité d'organisation affirme que ces rejets sont intégralement compensés.

2 millions de dollars par an: Les revenus les plus élevés parmi les athlètes présents à Sotchi, et c'est Lindsey Vonn, skieuse américaine, qui figure au sommet du classement, grâce à ses primes de victoires mais aussi et surtout ses contrats publicitaires.





Sotchi version sat par Airbus Industries...


Airbus Industries. Tous droits de diffusion audiovisuelle réservés pour tous pays.




Visitez le site Airbus Defense & Space.





Le site officiel des olympiades Sotchi 2014...


















Photographies: Tous droits réservés pour tous pays.

Insert vidéo: Airbus Industries. Tous droits de diffusion audiovisuelle réservés pour tous pays.


Finance Offshore © Copyright 2014 Tous droits réservés.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.