mercredi 25 décembre 2013

Luxembourg Affaire Bommeleeër: Mes (bonnes) questions à Licio Gelli! (Exclusif)



"Cher vénérable Licio Gelli... "





Paris Le 25/12/2013:  "Finance Offshore" -Exclusif-


Voici l'intégral du courriel envoyé ce jour à monsieur Licio Gelli, la réponse sera communiquée aux lecteurs dès sa réception dans le cadre du respect des restrictions particulières souhaitées par l'intéressé.



Cher vénérable Licio Gelli...

Tout d'abord, permettez moi de me présenter, je suis Didier REMER, rédacteur en chef d'un site sur la finance offshore, premier site du genre de l'espace francophone international et ce depuis 2009.


Depuis février 2013, s'est ouvert à Luxembourg le procès fleuve  de l'affaire dite « Bommeleeër » (Poseur de bombe.) Procès et climat qui devaient pousser à la réorganisation de l'échiquier politique luxembourgeois par des élections anticipées, cette affaire ayant démontrée de graves dysfonctionnements au plus haut niveau de l'état et différentes présumées affaires connexes avec le service de renseignement luxembourgeois, présumées actions connexes de certaines personnes par ailleurs, considérées comme "Electrons libres" du service de l'état.

Deux anciens gendarmes des BMG (Brigades Mobiles de la Gendarmerie) sont actuellement devant les juges de la chambre criminelle du pays pour des présumés faits relatifs à de nombreux attentats des années 80 (84/85). Force est de constater que les différentes évolutions de ce procès très complexe portent à une suite d'éléments qui plus que jamais, font apparaître un travail de la justice particulièrement contraint et délicat, les faits datant de quelques trente années!



Si je vous sollicite, vénérable Licio Gelli, c'est avant-tout pour que vous puissiez rompre avec un climat de relative omerta qui par certains aspects, entoure cette affaire.


Il ressort que des informations présumées comme possiblement de certaines autorités luxembourgeoises tendent à démontrer officiellement que pour diverses raisons, -vous seriez- à cette même époque:


- Affilié à la sécurité sociale du Grand-Duché de Luxembourg, et de fait,



-Logiquement considéré comme présent physiquement sur ce même territoire luxembourgeois, c'est à dire présumé résident effectif de la capitale éponyme..


Ma démarche est claire, puisque une relative omerta entoure votre possible présence, laissant un champ de spéculations très denses, faisant souvent référence à des éléments de votre passé personnel dont il n'est pas à moi de définir -les contours et le bien fondé de ceux-ci-, je sollicite votre bienveillance éclairée.



Il ressort que le service du renseignement de l'état luxembourgeois (SREL), par ailleurs en très grandes difficultés l'année dernière, du fait de la mise au jour de graves dysfonctionnements remarqués en marge de cette affaire, semblait avoir hypothéqué dans un rapport et donc souligné par la même une possible entremise de votre personne en lien avec cette affaire par une étude que d'aucun imaginera prioritairement comme possible théorie de travail...



Ma question est simple, monsieur Licio Gelli, vous n'êtes plus d'un âge ou le mensonge par omission est une vertu cardinale, loin de moi l'idée de conclure à votre capacité ou incapacité de faire honneur à votre respectabilité, pleine et entière.


Cependant, si vous pourriez donner, avec précision, vos réponses à certaines interrogations, j'aime à penser que pour -L' Histoire-, vos prises de position, permettraient de rétablir certaines vérités. Il serait fort dommageable que toutes interprétations erronées sur votre personne, votre nom, votre rang, viennent mettre à mal votre respectabilité, au mieux, et celles d'autres personnes, possiblement toujours présumées innocentes, au pire.


Contextuellement, lors de la "Guerre froide" il est acquis que vous avez été lié aux opérations de différents états tiers, eux-mêmes liés à la défense ou protection de l'axe occidental face à la menace de l'invasion dite communiste. Vous évoquer ici la WACL, l'ACP, la CIA et consorts serait une perte de temps, laissons vos biographes, et possiblement futurs scénaristes qui planchent sur un film de votre vie, travailler sereinement à cette fin, sans ne pas omettre sur vos capacités personnelles pour nous livrer tels éléments dans votre biographie personnelle, qui à ce jour, ne fait mention de l'épisode luxembourgeois de votre existence.



Mes interrogations porteront plus sur des éléments qui devraient tenter éclairer un nombre important de médias à Luxembourg, et possiblement parlementaires de ce pays, et sans faire force d'immixtion, peut être même la justice de cet état de droit plus que jamais en démonstration. Une commission d'enquête parlementaire étant intervenue à cette fin depuis ce procès, rouvert quelques trente années après les présumés faits! C'est à dire une série d'attentats à l'explosif de triste mémoire.



Pour faire court, selon certains avis de multiples observateurs, la justice semblerait elle-même présumée victime des agissements présumés de certaines élites, ou pour certains observateurs, victime un temps, de  présumés agissements du service du renseignement du pays, présentés parfois même très étrangement comme le fruit « d'uniques électrons libres », en marge de cette affaire, toujours selon certains observateurs,  certaines ex-élites gouvernementales souhaitant parfois bafouer jusqu'au sacro-saint respect des sources, et tout un ensemble de pratiques si douteuses comme celles qui devaient cibler un procureur de l'état...



Un petit effort pour vous l'honorable monsieur Gelli, et finalement peut être un grand pas pour contribuer à nous éclairer, si sereinement!



La question prioritaire est de savoir si votre présumée présence à Luxembourg n'aurait pas été instrumentalisée par le service du renseignement luxembourgeois en son temps (SREL), ou certains de ses présumés électrons libres -afin de créer- un certain pare-feux?



Cette hypothèse est une question -centrale- cher maître, car elle invite à nous poser une autre question, en fait savoir qui aurait un intérêt à profiter de votre présumée présence à Luxembourg pour possiblement -orienter les enquêtes passées ou mêmes futures-, et donc peut-être possiblement -tenter dévier- les recherches de leur véritable cible...



Qui pourrait se satisfaire de voir votre nom utilisé à des fins si étranges, forcément capables de créer un cadre confusionnel et logiquement propice à des interprétations, peut-être les plus hasardeuses en l'espèce...



Répondre à ses questions vous prendra quelques minutes, je ne doute pas que vous puissiez faire la démonstration que monsieur Gelli, excellent poète, est tout sauf un affabulateur sans honneur, j'aime à le penser à lire vos nombreuses tribunes ou essais dont je note avec bienveillance la qualité et le sens...





Cher vénérable maître Gelli,





-Pouvez-vous confirmer avoir été effectivement présent à Luxembourg durant les années 80?




-Si oui, reconnaissez-vous avoir sollicité -à titre personnel et / ou -avec- ou / sans intermédiaire(s) dans le pays - une inscription à la sécurité sociale de cet état?




-Est souvent largement évoquée une possible résidence privative à une adresse au centre de la capitale, pouvez-vous confirmer ces informations de votre hébergement au pays?




-Pourriez-vous confirmer les dates exactes (mois et années) d'arrivée à Luxembourg et sortie du pays?



-Certains évoquent une arrivée en -hélicoptère- de type et nomenclature "aéronef militaire", et ce après votre "vaillante" sortie de la prison de "Champs Dollon" en Suisse?


-D'autres sources évoquent une arrivée en véhicule motorisé depuis le Sud de la France, possiblement de la Principauté de Monaco ou via la RFA?


-Des personnes instiguent des possibles liens entre vous même et la WACL, ses honorables membres et consorts (de l'époque) à Luxembourg?


-Si oui, certains évoquent votre présence physique à certains opus ou réunions de la WACL, voir même L'Œuvre Equestre du Saint-Siège, toujours dans le pays à cette même époque?


-Pouvez-vous confirmer que des personnalités politiques de la démocratie chrétienne luxembourgeoise ou toute autre fraction politique du pays, seraient ou feraient -partie intégrante des réseaux présumés à votre présumé amical soutien dans le pays-?


-Si oui, lesquelles?



Si vous confirmez toutes ses allégations, doit-on pour autant conclure que votre présence était liée aux opérations spéciales de la stratégie de la tension, la création d'opérations type Gladio sur le territoire luxembourgeois comme largement constaté dans d'autres pays?



-Êtes vous bien lié à la création du Stay behind luxembourgeois comme évoqué par certaines sources?


-Si oui, au titre de présumé «Consultant stratégique honoraire » du fameux réseau intégré de la Nato?





-Si oui, étiez vous sollicité par une voir différentes éminentes  personnalités politiques du pays?



-Si oui, étaient-elles membres éminentes du gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg de l'époque, ou tous gouvernements précédents?



Si oui, certaines personnes sont-elles effectivement possiblement liées à la Cour comme l'instiguent avec insistance certaines autres sources ou commentaires?



-Possiblement S.A.R Le Prince Jean de Luxembourg, certains se risquent toujours à cette hypothèse?



-Voir le fils de Son Altesse Le Grand Duc, S.A.R Le Prince Guillaume (Premier en rang et non l'actuel Grand-Duc Héritier) de Luxembourg, également cité par de nombreuses sources?


-Si non, considérez-vous toutes ces informations comme pures allégations ou comme pures constructions intellectuelles?





-Condamnez-vous le plus fermement possible ceux qui auraient utilisé votre nom pour créer un cadre présumé confusionnel en marge de cette affaire aujourd'hui érigée au rang d'affaire d'état?





-Êtes vous choqué que le service du renseignement luxembourgeois (ou certains membres en électrons libres), puisse être présumé à l'origine de ses informations comme certains observateurs semblent toujours tenter l'instiguer?



-Seriez vous d'autant plus fondé à considérer comme gravissimes toutes présumées actions de tous présumés gouvernements de l'époque ou plus récents dans l'histoire du Grand-Duché de Luxembourg, pour être présumé(s) commanditaire(s) de telles présumées manipulations ou agissements contraires à l'état de droit, si tenté que soit démontré que telle opération soit un simple écran de fumée?



-Seriez-vous juridiquement, humainement disponible, en capacité de témoigner devant une commission d'enquête parlementaire luxembourgeoise pour confirmer vos prises de position?



-Dans cet esprit, seriez vous prêt à vous mettre à disposition de la justice luxembourgeoise pour éclairer sa mission de recherche de la vérité? Peut-être contribuer à éviter un cadre confusionnel lui même peu propice à sa mission salutaire dont la présente initiative se veut -contraire à toutes forces d'interprétations possibles d'une quelconque force d'immixtion- de l'exercice actuelle de la justice souveraine luxembourgeoise tout comme celle souveraine de la défense des accusés et le profond respect du droit de la défense.




De façon additionnelle...





-Conservez-vous un bon souvenir de votre passage à Luxembourg?





-La société Chinon Holding était-elle bien une entité dont vous étiez effectivement actionnaire comme l'instigue le mémorial des entreprises du pays?





-Pouvez-vous confirmer le versement de sommes de Suisse vers Luxembourg via UBS Banking Genève?




-Seriez vous disponible pour collaborer à une -commission paritaire d'historiens- pour nous éclairer de vos précieux acquis sur l'histoire de la guerre froide, et d'une façon générale, votre éminente et intéressante contribution à ce chapitre fondamental de notre histoire commune?


Je ne sais pas quelle sera votre position face à cette démarche, je souhaite juste que si d'aventure vous acceptez de donner quitus à l'initiative, que toutes les autorités concernées puissent faire un bon usage de vos précieuses réponses. Vous assurant un profond respect, vos réponses devraient pouvoir contribuer à nous éclairer.



Vous souhaitant de joyeuses fêtes de fin d'année,


Recevez,

 Cher vénérable Licio Gelli,

L'expression de mes respectueux dévouements.









Didier REMER

FINANCE OFFSHORE
Le 25/12/2013









Je porte ici à la connaissance de nos nombreux lecteurs votre magnifique poème qui me semble très à propos...




Soltanto illusioni




Mi lascio dietro una traccia di ricordi nostalgici
ed una vita equivoca e disseminata di trappole,
e così che mi perdo nel tramonto appena nato
e nei sogni mi si schiude l'incertezza del futuro.
 La sera si avviluppa dentro le fessure del cuore
mentre la fede si rifugia entro silenzi caliginosi,
una frescura accarezza i miei sogni ancestrali
e le lacrime mi brillano sotto la luce delle stelle.
Precipita la notte sulle ore mediocri del giorno
e mi appresto a vuotare il calice della nostalgia,
dei miei sogni giovanili resta solo un barlume
a testimoniare approdi perduti su isole lontane.
Molte volte ho scelto un nome da dare al dolore
e come tanti ho sofferto l'ingiustizia del mondo,
più volte ho stretto nel pugno le spine delle rose
ed è stato gradevole cantare al cielo la mia pena.
Signore, spesso vedo il tuo volto, il tuo perdono
riflesso dentro una luce di verità che non ha fine,
ma raramente mi allontano dalla mia solitudine
come il cielo in lontananza si impasta col mare.
La vita in queste ore mi regale soltanto illusioni
come la rondine che al ritorno non trova il nido,
la sera mi dona un brulichio di luci e penombre
ma all'alba i miei pensieri si riempiranno di luce.
Cerco le pietre nascoste negli anfratti del dolore,
cerco echi d'amore appesi ai grani di un rosario
prima che il sole ferisca i vetri della mia finestra
e che io canti la mia pena con la musica nel cuore.










Auteur: Monsieur Licio Gelli, Tous droits réservés pour tous pays.






Pour comprendre, notre dossier:




http://lafinanceoffshore.blogspot.fr/2013/02/affaire-bommeleeer-paravent-stay-behind.html

























Photographie: Tous droits réservés pour tous pays.

Finance Offshore © Copyright 2013 Tous droits réservés.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.