mercredi 27 juin 2012

Eurogroupe: Jean-Claude Juncker a la cote en bourse!



                        Hauteur de vue pour Jean-Claude Juncker!
       

Depuis quelques semaines, la succession du luxembourgeois Jean-Claude Juncker fait débat. Il y a ceux qui donnaient favori l'allemand Wolfgang Schäuble et puis les autres, toujours plus nombreux qui souhaitent que l'actuel premier ministre du Grand-Duché conserve sa lettre de mission pour diriger l'eurogroupe. "On voit bien que cet homme a le mérite de créer des ponts entre la France et l'Allemagne, sans relache et toujours avec cette diplomatie qui caractérise si bien  le style Juncker. On est bien tenté d'inviter monsieur Juncker à poursuivre si bon travail..."(...) L'idée gagne du terrain tant le casse tête de la succession gagne en épaisseur, il faut dire que l'emploi du temps d'un chef de l'eurogroupe d'une Europe en pleine crise de la dette suppose une personnalité pragmatique et rompue aux rouages de la diplomatie efficiente". Du côté de Finance Offshore, point de doute, la meilleure candidature identifiée est bien celle du luxembourgeois:"On connaît la méthode, on remarque la qualité des résultats qui sont à mettre au compteur de monsieur Jean-Claude Juncker , il fait  l'objet d'un large consensus au sein des salles de marchés". (...) Pour nous, point de doute, il peut rempiler. (...) Il est clair qu'il faudra lui donner les moyens de continuer sa mission en adaptant au mieux son rôle et les objectifs utiles à sa mission. Bruxelles doit trouver la bonne méthode pour que cette fonction intègre les nouveaux objectifs de la Commission et du Conseil!"

 A Paris, François Hollande ne cache pas qu'il serait satisfait de voir le poste préserver pour un homme exemplaire, jugé comme un grand serviteur de la cause européenne. Un sentiment que semblent partager les allemands si d'aventure la candidature de Wolfgang Shauble s'étiolait d'avantage. Le luxembourgeois devrait normalement rendre son tablier mi-juillet, le 17 pour être précis. A Bruxelles on se veut rassurant, d'ici là, une solution sera trouvée, le premier ministre luxembourgeois ferait l'objet de sollicitations," ...les plus amicales qui soient!" "Tout est fait pour encourager Jean-Claude à continuer si bon travail, mais il faut prendre en compte le choix normal d'un homme qui dirige un état et souhaite peut-être y consacrer un emploi du temps plus large!" Nous confiait notre source à Luxembourg.  Car dans le pays quelques affaires viennent entacher un monde politique feutré qui se déchire sur le stade! En fait une affaire présumée de délit d'initié pour la construction d'un stade national de football vient de transformer la chambre des députés en véritable volcan, " ...des plaintes en justice s'empilent!" et "l'ami Jean-Claude gagnerait à conserver sa mission à l'eurogroupe, histoire de ne pas perdre une certaine hauteur de vue sur les grands dossiers de l'Union Européenne, occasion de multiples réconforts. A ce niveau, personne esquisse un portait si peu flatteur d'un Jean-Claude qui "Sur le tard" viendrait flirter dans des affaires avec des promoteurs et en tirer quelques profits si éloignés de l'exemplaire parcours d'un grand serviteur de la cause européenne!"

Dans les salles de marchés, on s'inquiète de la possible retraite de Jean-Claude Juncker: "Il est en âge de "préparer sa retraite", mais sans lui, on va droit dans l'inconnu. Son pragmatisme associé à une qualité d'entremise inégalée à ce niveau nous invitent à soutenir cet exemplaire homme d'état."

Nous allons voir comment Jean-Claude Juncker va réagir et peut-être revenir pour clouer le bec à ceux qui souhaitent le voir sortir par si petite porte...   L'affaire du stade national pésera beaucoup dans son choix, il serait bien dommage que l'actuel premier ministre luxembourgeois donne raison à ceux qui lui prédisent qu'un avenir dans les uniques filets de la justice luxembourgeoise... Pour l'heure, "Il est toujours  présumé coupable d'abandonner une Europe en pleine crise de la dette!" Nous confiait avec humour notre source.
 A suivre.









Photographie: Tous droits réservés

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.