vendredi 27 mai 2011

FMI: G8 Deauville, Christine Lagarde bon sujet de conversation!

A Deauville, Christine Lagarde, un nom pour un oui qui revient souvent...
                      
Les chefs d'états présents au sommet du G8 de Deauville pourront vous le dire, Christine Lagarde est bien ce nom qui revient souvent dans les conversations... " un nom pour un oui, celui du FMI!"

Alors que certains se tournent logiquement vers cette candidate devenue trés officielle, une fronde s'organise dans l'opposition du président français. Majoritairement socialiste, encore que trés divisée sur la question..."De bonne guerre" dans le jeu propice de la future présidentielle française. Pour de nombreux observateurs, c'est "le paradoxe à la française", pays qui dispose d'éminentes personnalités "bien trop souvent attaquées sur tous les fronts!". Pour de nombreux observateurs, les attaques qui visent la ministre pro active sont à relativiser, en effet, la ministre française de l'économie et des finances n'a pas le triste panache de son toujours plus potentiel prédecesseur au FMI, triste actualité aidant.


Tradition

Elle est bien cette candidate qui cumule un large éventail de qualités, avocate d'affaires de formation, elle est bien ce profil d'une femme déterminée dans l'exécution de ses missions. On se souviendra de ses nombreux faits d'armes pour la zone euro et, plus "mondialement"  pour le G20 sous présidence française. Celle que nombreux français imagineaient comme premier ministre lors d'un récent remaniement en France est aussi le futur avocat des pays émergents. Ces derniers revendiquent toujours plus haut et fort le poste, désireux de mettre fin "à la tradition!". Elle ne manquera pas de revendiquer le droit "d'une candidature bien plus portée par une femme et surtout d'un ensemble de compétences que d'une simple origine géographique". Car "l'européenne" était bien cette française de coeur qui dirigea le plus grand cabinet d'affaires aux Etats-Unis (Ndlr: Baker & McKenzie, premier cabinet américain de lawyers et deuxième mondial : 4 400 avocats, 620 associés, 36 pays...), ce qui devrait rassurer ceux qui douteraient encore de ses qualités à l'international...

Consensus

En Europe, les soutiens officiels se font toujours plus nombreux, ils viennent en général de ceux qui connaissent le mieux la ministre, ses méthodes, ses qualités. "Elle est bien souvent, celle vers qui on se tourne ...naturellement !" Christine Lagarde est souvent cette ministre qui fait force d'entremise et diplomatie, "...la plus efficiente qui soit!". Clament des ministres et chefs d'états plutôt bons clients du style pragmatique de la française. A Bruxelles, elle ferait même "...des miracles, persuasive et didactique au possible!". Pour l'Allemagne on parle bien de la meilleure candidature, pour d'autres, on ne cache pas que Christine est une bonne solution, Didier Reynders, ministre Belge des finances n'est "pas insensible au fait de laisser -enfin- une femme diriger une institution internationale de renom!" Elle sera pour d'autres "une bonne avocate pour les pays émergents!" le G8 de Deauville est "un prémice de sincères considérations à la cause des plus faibles", comme pour ces nombreux pays du "printemps arabe".

Deauville

Vendredi, il n'est pas impossible de voir Nicolas Sarkozy se transformer en nouvelle "force de vente" de sa candidate favorite. "Bien que logiquement respectueux des chances de tous les autres candidats, lui (ndlr: Nicolas Sarkozy) sait trop bien que Christine est un atout pour les intérêts de la zone euro, mais pas seulement! Il devrait profiter de l'occasion pour saluer le travail de sa ministre, un travail reconnu sur l'ensemble des continents, comme pour le G20, et donc le G8 ici à Deauville!" Commentait un diplomate sous couvert de l'anonymat.

Nicolas Sarkozy confirme...




Et précise sur les pays émergents...

QUESTION -- Monsieur le Président, j'aimerais bien vous demander de revenir au sujet du FMI, et vous demander votre opinion en tant que Président de la France : vous croyez que les pays émergents doivent avoir une sorte de garantie ou de compensation au cas où Mme LAGARDE serait élue à la tête du FMI ?




LE PRESIDENT -- Vous venez du Brésil, Monsieur ? Vous savez le prix que la France attache à ses relations avec le Brésil et le combat que mène la France pour que le Brésil ait un poste de membre permanent du Conseil de Sécurité. C'est une position constante, absolument constante. De même que l'Amérique latine dans son ensemble soit mieux représentée au Conseil de sécurité, puisqu'ils n'ont pas de membre permanent, c'est vous dire la place du Brésil dans la gouvernance du monde.



S'agissant de la direction du FMI, je suis Européen, et vous voyez bien l'actualité monétaire aujourd'hui, elle est plus du côté de l'Europe que du côté des émergents. Ce n'est faire injure à personne que de dire cela. Cela n'a pas toujours été le cas. Souvenons-nous des 42 crises monétaires entre 1990 et 2010. Mais c'est ainsi. Donc nous pensons qu'il serait adapté que le directeur général du FMI soit un Européen.



Maintenant, nous avons milité pour la modification des droits de vote au FMI et qui a obtenu l'augmentation des droits de vote, notamment de la Chine ? Au sacrifice de qui ? Notamment des Européens. Donc dire qu'il n'y a pas eu un rééquilibrage, c'est faux, les droits de vote ont été redistribués. Je crois que c'est 5% qui ont été pris à l'Europe pour les donner aux émergents et c'était juste, Monsieur, c'était parfaitement juste. Mais qu'on ne vienne pas me faire reproche de vouloir que ce soient les Européens qui aient tous les pouvoirs alors que nous avons modifié le droit de vote dans ce sens là.



Mais il est certain qu'à terme -- ce n'est pas à moi d'en décider --, s'il devait y avoir d'autres nominations dans le cadre du FMI, il faudrait certainement tenir compte de ce qui serait le choix de la nationalité ou de la provenance du directeur général, c'est parfaitement évident. Le multilatéralisme doit s'appliquer au FMI comme à toutes les organisations internationales.






A suivre...




A Noter: Christine Lagarde était élue personnalité de l'année du site Finance Offshore en 2010!


Le "+ FINANCE OFFSHORE": BIOGRAPHIE OFFICIELLE DE CHRISTINE LAGARDE:


Née à Paris en 1956 de parents enseignants, Christine LAGARDE a effectué ses études secondaires au Havre. Elle a ensuite multiplié les formations et les diplômes : DESS de droit social à l'Université Paris-X, maîtrise d'anglais, Institut d'Etudes Politiques d'Aix-en-Provence, Holton Arms School (Bethesda, États-Unis).

Une fois devenue avocat au barreau de Paris en 1981, Christine LAGARDE a rejoint le cabinet juridique international BAKER & MCKENZIE comme avocat associé, spécialiste du droit de travail, du droit de la concurrence et des fusions-acquisitions. Membre du comité exécutif mondial de BAKER & MCKENZIE en 1995, Christine LAGARDE a été élue présidente de ce même comité en 1999 et présidente du comité stratégique mondial en 2004. Sous sa direction, BAKER & MCKENZIE a augmenté son chiffre d'affaires de 50 % pour clôturer l'exercice 2004 à 1,3 milliard de dollars.

Appelée au gouvernement en juin 2005 par le Premier ministre Dominique de VILLEPIN, Christine LAGARDE a décidé de mettre ses compétences et son expérience professionnelle au service de son pays. Sa nomination au poste de ministre délégué du Commerce extérieur lui a permis de déployer ses talents de négociatrice dans l'enceinte de l'Organisation mondiale du commerce et de promouvoir les exportations françaises (lancement de Cap Export). Après un bref passage en tant que ministre de l'Agriculture et de la Pêche au début du mandat du Président Nicolas SARKOZY, elle devient à l'occasion du remaniement de juin 2007 >la première femme ministre de l'Économie et des Finances d'un pays membre du G 7. Sa nomination a été largement saluée par la presse internationale.

Depuis lors, Christine LAGARDE est chargée de conduire la politique économique française dans le contexte de l'une des crises les plus graves depuis la deuxième guerre mondiale. Elle a également présidé de juillet à décembre 2008 le conseil ECOFIN qui réunit les ministres des Finances de l'Union européenne. Pendant cette période et sous sa direction, des mesures sans précédent de soutien au système financier et aux économies européennes ont été adoptées.

Participant régulièrement aux réunions du G 20, Christine LAGARDE a contribué à favoriser une politique internationale de supervision et de régulation du secteur financier, notamment en matière de rémunérations et de juridictions non coopératives. C'est à la construction d'une gouvernance économique mondiale que Christine LAGARDE travaille pour, conjointement avec les pays membres du G20, lutter contre les effets de la crise et se prémunir contre les dérives d'un système financier mal maîtrisé.

En 2009, Christine LAGARDE a été classée 17e dans la liste des femmes les plus influentes de la planète établie par le magazine FORBES et 5e dans celle des femmes d'affaires européennes dressée par le Wall Street Journal Europe, figurant parmi les 100 meilleurs leaders du monde sélectionnés par Time. Le Financial Times lui a décerné le titre de meilleur ministre des Finances de l'Union européenne de l'année et, selon un sondage réalisé pour RTL et Le Parisien, elle était la deuxième personnalité préférée des Français à la fin de l'année. Christine LAGARDE a reçu le Prix du Trombinoscope 2009 du ministre de l'année et a été également élue meilleure ministre par les membres du Gouvernement, d'après un sondage réalisé par le magazine l'Express. Christine LAGARDE figure également en tête du palmarès des ministres par la revue Valeurs Actuelles. Christine LAGARDE est l'une des trois femmes françaises figurant dans le classement Forbes 2010 des 100 femmes les plus puissantes du monde. Elle est 43e au classement mondial.

Christine LAGARDE succède à Philippe SEGUIN à la tête du Conseil d'Administration de Sciences Po Aix.

Mère de deux enfants, Christine LAGARDE a été membre de l'équipe nationale de France de natation synchronisée. Elle a été décorée des insignes de chevalier de la Légion d'honneur en juillet 2000.




Source: Gouvernement français, service du premier ministre.







Insert vidéo: Youtube BFM TV "Première chaîne d'info de France"
                    Tous droits réservés pour tous pays.

Photographie: Tous droits réservés.

Finance Offshore © Copyright 2006 - 2017- Tous droits réservés- Images may be subject to copyright.